Les nouvelles du TPV

Le TPV en chantier !

Publié le 01 juillet 2019

travaux

L’an dernier, vous avez été nombreux à voter au Budget participatif de Paris pour le projet de rénovation du Théâtre Paris-Villette (encore merci à tous !). Plébiscité par près de 10 434 Parisiennes et Parisiens, il est mis en œuvre tout cet été. L’équipe de Maîtrise d’œuvre retenue pour mener ces travaux est constituée d’Architecture Maria Godlewska (architecte mandataire), Kanju (scénographe), Cabinet Philippe Grandfils (économiste) et Studio DAP (acousticien). Ils visent à améliorer le confort et la visibilité des spectateurs en Grande salle et à rouvrir la façade nord du bâtiment, aujourd’hui murée.


Chères spectatrices, Chers spectateurs,
Chers amis du Paris-Villette,

Samedi soir, notre saison s’est clôturée un peu plus tôt qu’à l’accoutumée… La lumière s’est éteinte dans la grande salle 33 ans après son inauguration et nos portes se sont fermées pour quatre mois de travaux.

Quatre mois pour prendre soin de cet espace unique, de ses arches historiques patinées par le temps entre lesquelles ont résonné tant de moments de théâtre d’exceptions ; de ce rapport singulier qui y règne entre la scène et la salle, de son acoustique rare.

Un bel été avant de vous accueillir plus confortablement et plus nombreux avec un nouveau gradin, un vrai hall donnant sur le parc, une accessibilité améliorée, une scène plus moderne…

Ces travaux, tant attendus, nous les menons avec le soutien de la Ville de Paris, du Parc de la Villette – Ministère de la Culture et de la Région Île-de-France. Mais c’est à vous en premier lieu que nous les devons puisque vous en avez donné l’impulsion en votant très nombreux pour ce projet au budget participatif de Paris.

Ce message de fin de saison, c’est pour nous l’occasion de vous en remercier à nouveau. Et puisque notre chantier est aussi un peu le vôtre, tout au long de l’été, dans notre newsletter et sur les réseaux sociaux, nous vous tiendrons informés des grandes étapes de la rénovation de cette salle magnifique…

En attendant de nous y asseoir tous ensemble à nouveau dès cet automne,

Bien à vous,

Valérie Dassonville & Adrien de Van
Codirecteurs du Théâtre Paris-Villette


Action financée par la Région Île-de-France

logos_travaux


 

7-travaux_tpv_2 16-travaux_tpv 22-travaux_tpv 19-travaux_tpv40-travaux_tpv 44-travaux_tpv

F·R·A·P

Publié le 24 mai 2019

F·R·A·PFestivités, Rencontres et Arts Pluriels
Samedi 29 juin 2019 au Théâtre Paris-Villette  de 10h à minuit

yvan loiseau 1557140457072-b159d12a9cc04c809b9e3df334519eac
© Yvan Loiseau

Le collectif de la 13e promotion du Master Métiers de la Production Théâtrale (Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle) est né de la rencontre de 19 étudiants. Depuis 13 ans, un temps fort conclut cette formation : le Scénoscope, carte blanche donnée à ces jeunes professionnels. Le temps d’une journée, le Scénoscope investit le Théâtre Paris-Villette, parrain de la promotion, avec l’envie de clôturer une saison théâtrale vibrante.

Le collectif s’empare de cet espace de liberté pour questionner les générations, la leur, la vôtre, celles qui furent et celles qui viendront.
La longévité croît : sommes-nous à l’ère de la stratification où toute génération est codifiée, désignée par un chiffre, une lettre, X, Y, Z, C… Ou faisons-nous l’expérience de la porosité, de l’échange, du déplacement des générations ? 19 regards sur ces questions croiseront ceux d’artistes issus de la jeune création, maniant des formes innovantes et pluridisciplinaires. L’artiste Émilie Rousset, marraine de l’événement, viendra éclairer ce fourmillement artistique.


PROGRAMME

▸ 10h30 et 12h 
Pourquoi les mouettes s’acharnent-elles à voler contre le vent ? EP.1 Nina

Tout commence par le cadeau d’une marionnette d’un père absent à sa fille, Nina. Absent parce que reporter, sillonnant constamment le monde. C’est grâce à cette marionnette que Nina parvient à recréer son monde tout en théâtre d’ombres. On écoute ses peurs et ses rêves d’enfant avant qu’elle ne s’en aille du nid familial.

salle bleue • 40 min • théâtre • dès 7 ans

 

▸ 11h30 et 17h
Ta vie d’endive

Vous voici réunis au milieu des cartons de déménagement d’un vieil appartement. Parmi les brics et brocs environnants, une jeune enfant insouciante grandit sous vos yeux en adolescente inquiète puis en une jeune adulte qui ne souhaite toujours vous parler que d’une chose : son papa, son père, celui qui aura tout donné, le pire du pire et le meilleur du plus beau.

petit salon • 1h • dès 10 ans  théâtre musical

 

▸ 12h30
Table ronde – écologie et spectacle vivant

– Faut-il se diriger vers une éco-responsabilité de la chaîne de création, de la production à la diffusion ?
– Entre une approche culturelle de l’écologie et approche écologique de la culture, comment repenser nos pratiques et le geste artistique en soi ?
Table ronde animée par Pénélope Dechaufour, Université d’Artois
Intervenant·es : Marc Le Glatin, Théâtre de la Cité Internationale, Sarah Puech, La Réserve des arts, Émilie Rousset, Cie John Corporation, Samuel Valensi, Cie La Poursuite du Bleu, Adrien de Van, Théâtre Paris-Villette

salle blanche • 2h réservation sur place toute la journée

 

▸ 14h
Arboretum

Située dans le département de la Manche, Rocheville est une commune de 626 habitants. Au mois d’août, pour fêter la fin de la moisson, se déroulait la fête du village appelée « la fête des roches ».
« Aujourd’hui, cette fête n’existe plus, mais mon grand-père y participait. Il faisait partie de la dernière génération sachant battre le blé et fabriquer le beurre de manière traditionnelle. La transmission de ce savoir-faire ne s’est plus faite. Peu avant notre arrivée, à Noël, mon grand-père a été diagnostiqué Alzheimer. Pour moi, mon grand-père emportait une époque avec lui. J’ai eu le sentiment que nous étions au sommet d’une montagne qu’une fois passés de l’autre côté il nous sera impossible de revenir en arrière. Impuissant face à ce processus d’oubli généralisé, j’ai voulu filmer mon grand-père, garder une trace. »
À partir de ce matériau, Simon Roth fait renaître une époque et interroge la nôtre dans une adresse directe au public, forte et émouvante.

salle bleue • 40 min • théâtre documentaire

 

▸ 14h30
Et ils croivent

Il était une fois six comédiens piégés dans la machine infernale de la télé. Leur histoire commence comme chaque émission : des publicités. Ensemble, ils investissent l’espace théâtral et invitent le spectateur à revisiter cette surabondance d’informations qui sature notre quotidien. Y a-t-il une limite au sketch médiatique ? Quelle est la frontière entre fiction et réalité ? Dans « Et ils croivent », on tente de mettre le doigt sur le « bug » de notre société. Ce spectacle s’adresse à tous et réfléchit notre culture commune, celle des médias. Quelles conséquences pouvons-nous observer à rester scotchés devant cette petite boîte noire ?

jardin • 45 min  théâtre de rue

 

▸ 16h
Pourquoi les mouettes (…) ? EP.2 Grésillements

Nina a grandi. Elle est étudiante en école de photographie, qu’elle a intégrée avec Camille, son amie depuis le collège. Leur réseau relationnel s’est agrandi et dessine une bulle peuplée de personnages hauts en couleurs et, tous à leur manière, un peu perdus. Soudain, lors d’une soirée, un coup de téléphone. En silence, le monde de Nina grésille et s’effondre.

salle blanche  1h • théâtre • réservation sur place toute la journée

 

▸ 16h et 17h30
L’Académie Fratellini

La métaphysique du tube
Un homme n’ayant aucun filtre ni code social nous présente ce qui lui passe par la tête. Il communique comme il peut, toujours proche de son destrier avec lequel il se présente.

Groupe TAS | Alessandro Brizio et Théo Lavanant
Alessandro, jongleur et Théo, acrobate, s’engagent sur la voie d’une première création commune. Ils en présentent les prémisses : «Du cirque, mais pas que. Pas en circulaire, mais en frontal. Sans roue de la mort et sans lions. Avec de l’acrobatie et de la jongle. Et de la douceur.»

sous le péristyle de la Grande Halle  20 min • cirque

 

▸ de 16h à 19h
Fabrique de recherche en arts performatifs

La Fabrique de Recherche en Arts Performatifs est un focus de plusieurs heures de performances pour interroger et explorer de nouveaux territoires esthétiques et abolir les frontières entre danse contemporaine, théâtre et arts visuels.

Suite à un appel à candidatures, FRAP a sélectionné 5 artistes pour présenter, dans l’intimité de la salle bleue, des performances de 15 minutes :
– Je suis venu voir les gens danser autour de moi | Collectif Campe
– Il faut aussi tenir compte de son ascendant | Thomas Carrié
– Lacrymal | Collectif Mesange Gang
– Contre, à côté, avec | Anaïs Barras & Félix Touzalin
– Performance à propos des possibles de l’imaginaire | Alix Boillot

salle bleue • 3h 

 

▸ 18h
Liberté garantie

Sur les traces laissées par mai 68. Chez les parents, les enfants et les petits-enfants. Quelles familles les soixante-huitards ont-ils inventées ? 50 ans après, les enfants et les parents témoignent de leur héritage intime depuis cet événement politique. Bribes de souvenirs altérés, désirs contradictoires et réalités passées s’entrechoquent, portés par des interprètes qui appartiennent à la génération d’après. La liberté et les rêves de vies marginales s’interrogent depuis différentes individualités.

salle blanche • 50 min • théâtre documentaire • réservation sur place toute la journée

 

▸ 19h30
Napp

Christelle Raquillet (flûte et chant) et Arsène Charry (guitare) se retrouvent en duo pour des arrangements de standards de jazz et jazz manouche, avec mélodies entrainantes, improvisations endiablées, ballades et rythmes bossa nova.

bar • 50 min  musique

 

▸ 19h30
Retour à l’éternité

« La nuit tombe. Une enfant est appelée par les dieux pour recréer l’univers ».
À l’origine, il s’agissait d’entremêler la danse et la narration. Car le jazz raconte, avec sa part subtile d’imprévisible. La mythologie africaine m’a inspiré une trame narrative qui s’est construite autour de la nature, et le processus d’improvisation avec les danseurs m’a ensuite conduit à cette spontanéité jazzistique. Une fois la création achevée, ce métissage entre narration et danse semblait créer une pièce davantage destinée à l’enfance. Ainsi « Retour à l’éternité » est le départ de mon cheminement : amener l’enfant (ou ce qu’il en reste en nous) dans un univers en mouvement.

salle bleue • 2h  danse

 

▸ 20h30
Pourquoi les mouettes (…) ? EP.3 Envolée

Tous les personnages se réunissent dans une fête en clair-obscur. Une force les pousse à exprimer ce qui les a traversés et qu’ils ont retenu pendant des années. Dans un espace-temps flottant, les voix fusent et les corps dansent.

salle blanche • 1h  danse • réservation sur place toute la journée

 

▸ 22h – minuit
Barbaraladur – DJ SET

bar  2h

 

▸ et aussi
Agiter les âges – exposition photographique d’
Yvan Loiseau

Yvan Loiseau travaille autour de la définition d’espaces communs et accueillants par la photographie et le texte. Il raconte, dans une langue poétique et curieuse, des manières de voir. Sa photographie s’inscrit dans cette volonté narrative et humaniste. Pour le FRAP, il a proposé d’aller pendant trois jours arpenter le parc de la Villette pour prendre une série de portraits.

bar • toute la journée


Samedi 29 juin de 10h à minuit au Théâtre Paris-Villette
gratuit | www.equiparts.fr

Nos P’tites Critiques vous racontent « Verte » !

Publié le 26 février 2019

Les élèves du Collège Gérard Philipe (Paris 19e) ont découvert le spectacle Verte, voici leurs P’tites Critiques ! 😍
« Moi qui adore la magie, ça m’a donné du rêve ! »
« C’est plutôt une sorcière moderne de 2019. »
« Je le placerais en première place de toutes les œuvres que j’ai regardées avec mes camarades. »

Bientôt les travaux !

Publié le 06 décembre 2018

travaux

L’an dernier, vous avez été nombreux à voter au Budget participatif de Paris pour le projet de rénovation du Théâtre Paris-Villette (encore merci à tous !). Plébiscité par près de 10 434 Parisiennes et Parisiens, il sera mis en œuvre dès cet été. L’équipe de Maîtrise d’œuvre retenue pour mener ces travaux est constituée d’Architecture Maria Godlewska (architecte mandataire), Kanju (scénographe), Cabinet Philippe Grandfils (économiste) et Studio DAP (acousticien). Ils visent à améliorer le confort et la visibilité des spectateurs en Grande salle et à rouvrir la façade nord du bâtiment, aujourd’hui murée.

Bien entendu, nous vous tiendrons informés étape par étape de l’avancée de ces travaux et – qui sait – peut-être
aurons-nous bientôt besoin de vous pour nous aider à choisir de nouveaux fauteuils !

Logo-quadri-noir
Action financée par la Région Île-de-France

« Pages arrachées » – Journée internationale pour l’élimination des violences faites au femmes

Publié le 23 octobre 2018

À l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes, la Compagnie la Déferlante propose une lecture théâtralisée à plusieurs voix autour des textes du spectacle « Battant », actuellement en cours de finalisation.

DSC_7655 TPV

À l’initiative de la Compagnie la Déferlante, des femmes du 19ème arrondissement se réunissent pour faire du théâtre en questionnant la condition féminine.
Expérimenter, imaginer, interroger, explorer, entreprendre, oser, créer une forme théâtrale pour poser un acte en guise de réponse à la violence sociale et aux injustices subies.

Un échange avec le public sera proposé à la suite de la lecture.

Avec Bélinda Duki, Nicole Duval, Sabrina El Bekhtaoui, Josiane Fournier, Laurence Grout, Florence Haustrate, Rachel Hinawi, Fatiha Kheloui, Sonia Salem
Mise en espace Adeline Kohl et Claire Pétrouchine
En présence de l’élue Madame Andrea Fuchs, Conseillère du 19ème arrondissement, chargée de l’égalité femmes-hommes, de la lutte contre les discriminations et des droits humains.


Dimanche 25 novembre de 14h à 15h30 – Théâtre Paris-Villette (salle blanche)
Entrée libre sur réservation | en ligne / 01 40 03 72 23 / resa@theatre-paris-villette.fr

Brunch du dimanche

Publié le 17 octobre 2018

Dimanche prochain, après avoir vu Entre deux pluies, ou avant de voir Pillowgraphies (ou les deux !), prolongez votre sortie par un brunch en famille au bar-restaurant du théâtre :

menubrunch

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche 21 octobre / Dimanche 28 octobre / Dimanche 4 novembre

Festival FRAGMENT(S) #6 au Grand Parquet

Publié le 11 octobre 2018

Mercredi 17 et jeudi 18 octobre à 19h30 au Grand Parquet

fragment1fragment2
Fondé et co-organisé par La Loge et Mains d’Œuvres, le festival FRAGMENT(S) crée une dynamique de circulation des publics et des projets artistiques, du théâtre à la danse, en passant par les arts plastiques et sonores. Douze compagnies dévoileront une étape de travail dans des lieux engagés auprès de la jeune création et qui ont souhaité mobiliser leurs forces et leurs réseaux.

FRAGMENT(S) veut donner à voir ce moment particulier où le spectacle n’est pas complètement achevé, encore fragile et en questionnement. Un moment unique dans le processus de création auquel il souhaite associer ses publics et ainsi prendre le temps de la rencontre et de l’échange.

Pour sa sixième édition, FRAGMENT(S) revient du 1er au 18 octobre 2018 et continue de s’étendre !
Deux « fragments » seront à découvrir au Grand Parquet les 17 et 18 octobre :

La Fabrique des idoles (séance de culte) – Théodore Oliver / Cie Méga Super Théâtre
Ton Corps – Ma Terre (fresque théâtrale polymorphe) – Tatiana Spivakova / Cie Memento Mori

+ d’infos / réserver en ligne

Festival SPOT : 5eme édition !

Publié le 24 juillet 2018
visuelarticle

Temps fort dédié aux équipes et aux formes nouvelles, le festival SPOT est de retour au Théâtre Paris-Villette
et au Grand Parquet pour sa cinquième édition !
De l’origine de l’univers aux confins des rapports humains, douze équipes d’artistes nous transportent dans des mondes glissants, fantastiques
et politiques et nous invitent à bousculer les frontières (du réel ?).

18 – 19/09 La nuit animale
20 – 21/09 Origine(S) (au Grand Parquet)
24 – 25/09 Gonzoo Pornodrame
26 – 27/09 Le Réserviste (au Grand Parquet)
28 – 29/09 Worst Case Scenario
01 – 02/10 Moi, les mammouths
01 – 02/10 Winterreise
03 – 04/10 Le Mariage (au Grand Parquet)
06/10 Polis