Le théâtre

Le théâtre
Accueil » Le théâtre

1972, premier établissement de la Villette

Avant de devenir le parc culturel qu’il est aujourd’hui, le site de la Villette abritait des Abattoirs et un immense Marché aux Bestiaux. Pendant près d’un siècle, aucune activité culturelle ne s’y est tenue.

 

En 1972, Arlette Thomas et Pierre Peyrou découvrent le Pavillon de la Bourse, ancienne criée du Marché aux Bestiaux et décident d’y implanter leur compagnie. Le Théâtre Présent est né et devient le premier lieu culturel sur le site, près de quinze ans avant la naissance du parc de la Villette. Il deviendra théâtre d’arrondissement en 1979 (sous le mandat de Jacques Chirac).

« En 1966, Arlette Thomas et Pierre Peyrou fondent Théâtre Présent, une entreprise qui présente ses spectacles en des lieux divers, du Théâtre Daniel-Sorano à celui de la Gaîté Montparnasse en passant par le Récamier et le Vieux Colombier. En 1972, passant par la Villette, qui vient de perdre ses anciennes fonctions d’abattoirs, que l’on commence à démolir pour une part et à re-structurer de l’autre, ils visitent l’un des deux pavillons qui encadrent la grande halle, pavillon dit de la Bourse : « Imaginez un local de douze mètres de haut, éclairé par une seule ampoule électrique. Des tonnes de dossiers, paperasses de toutes sortes, cachées tant bien que mal par du contre-plaqué, qui de ce fait cache aussi les colonnes. Un sol ressemblant à la terre battue, des carreaux sales de soixante-dix ans, et un petit bureau de banque. » » (extrait d’Entretien avec Arlette Thomas et Pierre Peyrou, animateurs de Théâtre Présent. In: Raison présente, n°58, 1981)

1985,
le Théâtre Paris-Villette

En 1985, il devient « établissement artistique de la Ville de Paris » et « Théâtre Paris-Villette ». La Ville y nomme un nouveau directeur Henri de Menthon auquel succèdera Patrick Gufflet en 1992. Le Théâtre Paris- Villette s’impose alors rapidement comme l’une des scènes parisiennes les plus audacieuses, un carrefour de l’émergence, avec de nouveaux visages comme Yasmina Reza, Isabelle Lafon, Claire Lasne, Joël Pommerat…

 

2013, nouvelle génération

À l’été 2013, la Ville de Paris (sous le mandat de Bertrand Delanoë) confie à Valérie Dassonville et Adrien de Van la mission de continuer à faire vivre le Théâtre Paris-Villette. Leur premier désir est que ce lieu reste le théâtre de création exigeant, attentif aux équipes et aux formes nouvelles, qui fonde son histoire. Sous leur impulsion, la programmation s’ouvre à tous les âges : familles, adultes, enfants, adolescents, pour permettre à chacun de rencontrer la création théâtrale et découvrir une nouvelle génération d’artistes (Pauline Bureau, Frédéric Sonntag, Nicolas Liautard…)

 

2019, une seconde jeunesse !

Les travaux de rénovation et de modernisation menés depuis l’été 2019 sont l’occasion d’un nouvel élan pour l’histoire du lieu. Désormais plus accessible, plus confortable, entièrement insonorisé et techniquement modernisé, c’est un tout nouveau chapitre qui s’ouvre pour le Théâtre Paris- Villette ! Un lieu chargé d’histoire qui s’affirme comme scène contemporaine, plus que jamais ouverte à tous. ©Morgane Le Gall