2 → 5 mai 2024  

festival Vis-à-vis #5

temps fort de la création artistique en milieu carcéral

Accueil Spectacle festival Vis-à-vis #5

Temps fort de la création artistique en milieu carcéral, le festival VIS-À-VIS est de retour pour sa cinquième édition !

Le festival Vis-à-Vis est un événement unique en France qui permet la valorisation et la présentation au grand public de projets artistiques et culturels menés dans les établissements pénitentiaires. Pendant quatre jours, artistes, techniciens et personnes sous main de justice se réuniront au Théâtre Paris-Villette pour présenter leurs créations (théâtre, danse, musique, vidéo, photo). Une observation réciproque, un enrichissement de part et d’autre de la scène, pour une programmation unique et essentielle.
p


programme


p
jeu 2 mai 

→ 19h
p

Encore la fin du monde
Antony Quenet / Cette compagnie-là / Centre de détention de Melun
théâtre 

C’est une partie de pétanque en plein désert autour du mythe d’Œdipe. Casser le mythe avec quelque chose qui n’appartient à rien. Comme un sport auquel on ne s’entraine pas. On ne s’entraine pas pour la pétanque, on y joue. Comme pour ton poème, ta vie, ta ville (ton désert en somme). Le destin une fois accompli qu’il aille se faire foutre. Tu ne le sers plus. Lui s’arrête, accompli, repus. Mange le. Mange le fort.
p

Blossom
Sandrine Lescourant / Cie KILAÏ / Maison d’arrêt de Seine-Saint-Denis avec le Théâtre Louis Aragon, Scène conventionnée d’intérêt national Art et création – danse à Tremblay-en-France
danse / performance participative 

« Je crois qu’il existe une vérité tapie en chacun de nous qui nous pousse à danser. Proche de l’instinct de survie et loin d’un simple désir épidermique, je crois que tout de nous aspire à s’élever quand la danse nous gagne. » Pièce chorégraphique hybride et participative à la croisée du spectacle, du concert et de la chorale, Blossom est une invitation à engager nos corps et nos voix, à se (re)connecter avec notre part libre.
p


p
ven 3 mai 

→ 19h
p

Méduse
Fanny Catel, Raoul Fernandez / Centre pénitentiaire de Caen avec la Comédie de Caen, CDN de Normandie

théâtre

Méduse. Cet animal marin, beau et effrayant, dont le nom vient d’un personnage de la mythologie, a inspiré de nombreux·es artistes depuis l’antiquité. Une femme, attirante et dangereuse, un personnage présent dans nos imaginaires collectifs, même si nous connaissons peu sa véritable histoire. Après avoir vu l’exposition Sous le regard de Méduse au Musée des Beaux-Arts de Caen, les personnes détenu·es du centre pénitentiaire de Caen reviennent sur le mythe, le revisitent, l’interrogent à la lumière de notre époque et en donnent une version théâtrale joyeuse et décomplexée.
p

Je t’épouserai / allégorie du Reicko
Willy Pierre-Joseph / Cie du Reicko / Centre pénitentiaire de Fleury-Mérogis
danse et vidéo

Je t’épouserai / allégorie du Reicko est une oeuvre chorégraphique où il est question d’hommes en détention qui, motivés par une promesse de mariage, se projettent et se remobilisent pour « la vie d’après ». Leur quotidien est mis en mouvement par le corps et l’esprit à travers l’espace restreint des scénographies. La danse se dévoile par l’évolution des contraintes spatiales, telles des étapes d’un parcours à sublimer, motivé par l’amour. Fenêtre sur des mondes intérieurs, la présence de la vidéo nous invite à rencontrer autrement les histoires individuelles des interprètes.

p


p
sam 4 mai 

→ 19h
p

Ici et là, suites
Claire Jenny / Cie Point Virgule / Centre pénitentiaire du Sud-Francilien avec l’Atelier de Paris / CDCN
danse

Ici et là, suites fait vivre la création chorégraphique partagée Ici et là (mai 2023) dans des espaces/temps plus étendus, et en renouvelle les enjeux artistiques : des nuances de regards, des ouvertures d’espaces intérieurs du corps, des chemins de construction/reconstruction des corps dans l’espace, des mobilités qui dialoguent avec des paysages imaginaires ou réels, avec l’Autre…

et aussi le 19 nov 2024 au Théâtre Jean Vilar (Vitry sur Seine)
p

LE RING – Adaptation de la nouvelle « Un bon bifteck »  de Jack London
Juliet O’Brien, Alexandre Delawarde, Nar6 compagnie, Centre pénitentiaire de Fresnes
théâtre

C’est l’histoire d’un vieux boxeur qui a eu ses heures de gloire et qui va livrer son dernier combat. Il est père, mari et endetté auprès de son logeur et des commerçants : il doit gagner ce combat. Pour London, cette nouvelle est un prétexte pour jeter un regard à la fois flamboyant et critique sur le cycle de la vie, une jeunesse conquérante, inarrêtable qui ne cesse de conquérir le monde ; insouciante des réalités des générations qui les précèdent. C’est aussi un combat qui a lieu entre la fougue et l’expérience.
p


p
dim 5 mai 

→ 17h30
p

Et Pourtant
Serge Hureau, Olivier Hussenet / Centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin-Neufmontiers avec Le Hall de la Chanson – Centre national du patrimoine et de la chanson et Le Théâtre-École des répertoires de la chanson – École supérieure
chanson

Les hommes sont souvent peu enclins à laisser paraître leurs émotions. La sensibilité masculine d’Aznavour, né de parents arméniens, est au coeur de ce chantier alliant formation artistique et création. Le spectacle final empruntant au jazz, mélancolie du blues et joie du swing, et aux musiques du monde ses métissages, a pour titre Et Pourtant, pour dire le courage d’aimer la vie malgré les épreuves.

et aussi les 17, 22 et 24 mai 2024 au Hall de La Chanson

p

Sombrero
Julien Perez, Thomas Cerisola / Centre pénitentiaire de Paris-La Santé

création sonore et théâtrale

Sombrero créé de toute pièce l’environnement sonore d’un match de football fictif et en fait le récit sur scène par la chorégraphie et la scénographie. Un match de football ne se réduit pas au seul point de vue des joueurs et à leurs actions sportives, il s’agit d’imaginer également ce qui se passe autour du match. Le spectateur adoptera ainsi différents points de vue/d’écoute qui lui permettront d’embrasser le match se déroulant sous ses yeux dans sa dimension la plus collective et spectaculaire comme dans ses aspects les plus intimes.
p


p
installations permanentes
p

13,5 milliards d’années en 5 minutes
Flora Molinié / Centre pénitentiaire de Fleury-Mérogis
Court-métrage d’animation

La création et l’évolution de la vie, du big bang à notre civilisation. Une épopée cosmique qui traverse les millénaires. La naissance de la matière, des étoiles qui se forment, les galaxies et les planètes, dont la Terre. Un récit qui traverse les frontières du temps et de l’espace à travers différentes techniques d’animation en stop-motion.

p

Questions de genre
Amandine Maas / Maison centrale de Poissy / Art exprim
exposition

L’exposition restitue le travail effectué lors d’un workshop de peinture de portrait, qui engageait des discussions autour du genre, de la masculinité, de la féminité et des stéréotypes associés. Chaque séance s’inspirait de l’oeuvre d’artistes portraitistes reconnus pour avoir opéré des décalages dans les clichés de genre établis. L’idée est d’utiliser l’observation inhérente au travail de peinture pour faire opérer quelques aménagements symboliques dans l’adéquation homme=viril/femme=féminine et explorer des alternatives aux conceptions présentes dans les médias.
p

Esprit étriqué
Philippe Petit / Maison centrale de Poissy / Poissy TV / avec l’École nationale supérieure des arts de Paris-Cergy
vidéo

Esprit étriqué est un clip de rap conçu à partir d’un texte écrit et chanté par Joe. Tourné dans le cadre de Poissy TV, atelier vidéo fondé par Gallien Déjean (professeur à l’ENSAPC) au sein de la maison centrale. S’appuyant sur les principes d’autogestion et de co-création, le film a été réalisé par B. K. en collaboration avec le réalisateur Philippe Petit et une équipe de tournage composée de personnes détenues et d’étudiant·es de l’ENSAPC.
p

L’écho des murs
Luna Ragheb / Maison centrale de Poissy / Art exprim
podcast

« La culture en prison… Pour beaucoup, cette expression doit frôler la notion d’oxymore, tant la population carcérale est stigmatisée, et trop souvent assimilée à un ensemble d’individus décérébrés et sans éducation. Pourtant, la culture a une vraie place derrière ces murs gris. » Ainsi débute le podcast L’écho des murs. Pendant plusieurs mois, les participants ont suivi des ateliers de peinture, des cours d’éloquence, discuté de films, lu des livres et interviewé leurs auteurs… Tout cela derrière ces « murs gris », où la culture prend vie et se débat.
p

ostrakon
Marion Lachaise / Centre pénitentiaire Sud-Francilien

exposition

ostrakon est pensé comme une traversée réelle, symbolique et sensitive de ce que recouvre l’acte de juger à la cour d’assises. Nous y interrogeons le regard et le silence ou comment les visualiser et leur donner sens. Le projet se construit en deux résidences simultanées, l’une relevant de la cour d’assises sur le territoire, l’autre à la prison de Réau avec un groupe mixte de détenu·es.
p


p

Générique

Encore la fin du monde avec Servane Briot, Maria De Gano, Sylvie Wasnieski, Nicole Merle, Mathilde Jarry, Thomas Schneider et les personnes détenues du centre de détention de Melun. / partenaires : Service pénitentiaire d’insertion et de probation de Seine-et-Marne, Direction interrégionale des services pénitentiaires de Paris, DRAC Île-de-France, Fédération Léo Lagrange, Fondation Julienne Dumeste.
p


p
Blossom
avec Ali, Sergey, Beutche, One Peace, Vitry, Ciro, Yacine, Hacen, MT, Laskiiz / avec la participation en résidence de CR7, Mourra / chorégraphie, interprétation Sandrine Lescourant / chant, danse, guitare Najoi Bel Hadj / danse, chant, interprétation Dafné Bianchi / danse, batterie Joël Brown / danse, beatboxing, beatmaking / chant Cjms / composition musicale, beatboxing, danse Abraham Diallo / partenaires : Service Pénitentiaire d’insertion et de probation de Seine-Saint-Denis, Direction interrégionale des services pénitentiaires de Paris, Direction de l’administration pénitentiaire, Fédération Léo Lagrange, DRAC Île-de-France, Département de Seine-Saint-Denis, Région Île-de-France, Ministère de la Culture, Préfet de la Région Île-de-France, Fondation Meyer.
p


p
Méduse
avec les personnes détenues du centre pénitentiaire de Caen (distribution en cours) / partenaires : Service pénitentiaire d’insertion et de probation du Calvados, Ligue de l’enseignement, DRAC de Normandie, Région Normandie, Musée des Beaux-Arts de Caen.
p


p
Je t’épouserai / allégorie du Reicko
chorégraphie Willy Pierre-Joseph / avec Laurent Belot, Ines André, Adrien Goulinet, Sofia Melo Viera et les personnes détenues du centre pénitentiaire de Fleury-Mérogis / vidéo Yohan Faubert / partenaires : Service pénitentiaire d’insertion et de probation de l’Essonne, Direction interrégionale des services pénitentiaires de Paris, Direction de l’administration pénitentiaire, Fédération Léo Lagrange, DRAC Île-de-France, Compagnie Tzig’art, Préfecture de l’Essonne, Fondation Meyer.
p


p
Ici et là, suites
chorégraphie Claire Jenny / avec Marie Barbottin, Jérémy Déglise, Yoann Hourcade, Claire Malchrowicz, Bérangère Roussel et les personnes détenues du Centre pénitentiaire Sud-Francilien / création lumière Emmanuel Gary / création sonore Nicolas Martz / création images Florent Médina / partenaires : Service pénitentiaire d’insertion et de probation de Seine-et-Marne, Direction interrégionale des services pénitentiaires de Paris, Fédération Léo Lagrange, DRAC Île-de-France, Atelier de Paris/CDCN, Fondation Meyer, Fondation Humanités, Digital et Numérique.
p


p
Adaptation de la nouvelle Le Ring de Jack London
avec les personnes détenues du centre pénitentiaire de Fresnes (distribution en cours) / mise en scène, transmission, jeu Juliet O’Brien / Alexandre Delawarde chorégraphie / interventions boxe Samir Marchrouh et son équipe / partenaires : Service pénitentiaire d’insertion et de probation du Val-de-Marne, Direction interrégionale des services pénitentiaires de Paris, Direction de l’administration pénitentiaire, Fédération Léo Lagrange, DRAC Île-de-France, France Boxing Club, Esprit Boxe.
p


p
Et Pourtant
avec les amateurs volontaires du Centre pénitentiaire de de Meaux Chauconin-Neufmontiers : Boulaye, Christian, Junior, Kaïs, Onour, Ousman, William, Youssef / mise en scène Serge Hureau, Olivier Hussenet / chorégraphie Valérie O / musique Vladimir M. (guitares), Alban L. (guitares) (en alternance), Paul M. (percussions) / artistes-étudiants du TÉC (en alternance) Clara, Coralie, Lucile, Lymia, Malu, Mathilde, Myriam, Saïd, Ulysse, Yasmine, Yoann, Zoé / technique Aïk L.-A., Jean G. / recherches Alexis P / production, organisation Laurence M., Clothilde G / partenaires : Service pénitentiaire d’insertion et de probation de Seine-et-Marne, Direction interrégionale des services pénitentiaires de Paris, Fédération Léo Lagrange, DRAC Île-de-France, Fondation Meyer.
p


p
Sombrero
avec les personnes détenues du Centre pénitentiaire de Paris-La Santé (distribution en cours) / texte, composition Julien Perez scénographie / jeu Thomas Cerisola / partenaires : Service pénitentiaire d’insertion et de probation de Paris, Direction interrégionale des services pénitentiaires de Paris, Fédération Léo Lagrange, DRAC Île-de-France, Fondation Meyer.
p


p
13,5 milliards d’années en 5 minutes
réalisation Flora Molinié / avec Parkerd3, Sille, Ilyas, Général Lee, Yanis, J.J., Fafa, Rafik, Gloglo Rck, Moha, Flora / partenaires : Service pénitentiaire d’insertion et de probation de l’Essonne, Fédération Léo Lagrange, Mix et Métisse, DRAC Île-de-France, Préfecture de l’Essonne.
p


p
Questions de genre
réalisation Amandine Maas et les participants à l’atelier peinture de la maison centrale de Roissy / partenaires : Service pénitentiaire d’insertion et de probation des Yvelines, Direction interrégionale des services pénitentiaires de Paris, Fédération Léo Lagrange, Art exprim, DRAC Île-de-France.
p


p
Esprit étriqué
réalisation B.K., Philippe Petit et les participants à l’atelier vidéo de la maison centrale de Poissy et des étudiant·es de l’ENSAPC / partenaires : Service pénitentiaire d’insertion et de probation des Yvelines, Fédération Léo Lagrange, École nationale supérieure des arts de Paris-Cergy, Treize.
p


p
L’écho
des murs écriture Luna Ragheb et les participants à l’atelier radio de la maison centrale de Poissy / partenaires : Service pénitentiaire d’insertion et de probation des Yvelines, Fédération Léo Lagrange, DRAC Île-de-France.
p


p
ostrakon
réalisation Marion Lachaise avec les personnes détenues du Centre pénitentiaire Sud-Francilien / partenaires : Service pénitentiaire d’insertion et de probation de Seine-et-Marne, Fédération Léo Lagrange, ministère de la Culture, DRAC Île-de-France

Réserver

adultes / ados

Dates

  • mai
    • Jeudi 2 à 19h00
    • Vendredi 3 à 19h00
    • Samedi 4 à 19h00
    • Dimanche 5 à 17h00

Salle

Grande Salle

Tarif unique 5 €

Tarif unique

5 €
Détail des tarifs

Autour du spectacle

Le bar / restaurant du théâtre est ouvert 1h avant et après chaque représentation