9 mars → 5 avril 2023  

Théâtre

Tom na Fazenda

d’après Michel Marc Bouchard / Armando Babaioff / Rodrigo Portella

Accueil Spectacle Tom na Fazenda

Après la mort de son amant, Tom, dévasté, se rend au fin fond de la campagne pour ses funérailles. Il y rencontre sa mère, qui ignore l’orientation sexuelle de son fils défunt, et son frère, un paysan viril et violent qui insiste pour que Tom cache leur relation à sa mère éplorée.

Dans cette ferme, le mensonge est la condition première de la survie. Le sang et la boue souillent les mots et magnifient des corps transfigurés par les émotions pour révéler la grandeur tragique et universelle de ce texte nécessaire.

Au Brésil, où le nombre de meurtres homophobes atteint un nombre record, Tom à la ferme a acquis une résonance terrible.

en portugais brésilien surtitré en françaisp


P
Prix de la critique du meilleur spectacle 2019 association québécoise des critiques de théâtre – AQCT
Prix du meilleur spectacle de théâtre 2019 association des critiques d’art de São Paulo – APCA
Prix du meilleur metteur en scène 2018 association des producteurs de théâtre de Rio de Janeiro – APTR
Prix du meilleur metteur en scène 2018 Prix Shell (Rio de Janeiro)
p


P
« Le plus beau cadeau qu’on peut faire à un auteur, c’est de lui faire oublier qu’il a écrit la pièce qu’on lui présente. L’adaptation brésilienne de Tom à la ferme, est « la meilleure production » de cette pièce. » Michel Marc Bouchard, auteur de Tom à la ferme

P


P
autour du spectacle • focus Brésil
P
jeu 9 mars → mer 5 avril exposition de l’artiste brésilien Daniel Nicolaevsky Maria dans le foyer du théâtre. 
ven 10 mars (à l’issue de la représentation) rencontre avec l’équipe artistique animée par Anaïs Fléchet, maître de conférences en histoire contemporaine ; avec Alban Senault, responsable de la programmation de Césure – Plateau Urbain et Daniel Nicolaevsky Maria, autour de la problématique de la colonisation des imaginaires par les pays autoritaires
• ven 17 mars (à l’issue de la représentation) vous restez dîner ? dînez à la table des artistes, autour d’un menu imaginé par notre cheffe. (15€ / personne avec boisson sur réservation)
• sam 18 mars (à l’issue de la représentation) dj set de Dj Al x Armando Babaioff

La presse en parle

On reçoit cette mise en scène comme un coup de poing, entre effroi et sidération. (...) Souhaitons à Michel Marc Bouchard de trouver aussi en France des metteurs en scène de cette envergure qui confirment le fracas venu d’Amérique latine.

Le Monde

Porté par l’impressionnante énergie des comédiens, il offre un moment de théâtre tragiquement universel dont personne ne ressort indemne.

TT - Télérama

Un geste politique fort qui veut mettre le bolsonarisme face à ses crimes. (...) Il est rare qu'une mise en scène soit ovationnée chaque soir et que la performance hallucinée de ses acteurs fassent un sacré boulot d'interprétation. Au point de faire entendre l'extrême violence de ce titre qui hurle : LA FERME, TOM !

Libération

Tragique, sublime, pourrait être emblématique. Une ovation debout a salué chacune des représentations transgressives, d’une esthétique brute et sauvage.

La Terrasse

Un spectacle d’une sauvagerie parfois brute et splendide qui vous attrape au collet. Et ne vous lâche plus.

Le Parisien

Un uppercut théâtral brésilien, fiévreux, politique et nécessaire. Une immense réussite !

Têtu

Une remarquable fresque humaine glaçante et pourtant bouillante d’espérance.

L’Humanité

Une version puissamment belle et viscérale. Le jeu admirablement juste et charnel des acteurs exacerbe la brutalité, la crudité et la sensualité de la pièce.

Sceneweb

COUP DE CŒUR DU FESTIVAL. On sort bouleversé par cette ardeur d’un théâtre à sonder les sombres tréfonds des âmes torturées.

La Croix

Un spectacle qu’il n’est pas possible d’oublier. Une pièce inouïe.

Toute la culture

Une critique sans concession sur le Brésil du temps où Jair Bolsonaro était au pouvoir, affûtant à l’extrême le rejet des différences.

Les Inrocks

Un coup de poing au plexus ! (…) Gorge nouée, standing ovation.

La Provence

NOTRE COUP DE CŒUR. Dans un pas de deux captivant, ils épuisent leurs corps livrés à un ballet fascinant.

Le Journal du Dimanche

La mise en scène de Rodrigo Portella est à la fois simple, puissante, cohésive, charnelle.

Le Devoir

Le canadien Michel Marc Bouchard a écrit la pièce « Tom à la ferme ». Traduite et adaptée en portugais brésilien par une troupe de Rio, « Tom na Fazenda » en exaspère la violence et triomphe.

Médiapart

Un spectacle totalement viscéral, inouï et sans concession, qui met le public K.O. Époustouflant !

Transfuge

Interprétation magistrale (…). Remarquable.

Le Dauphiné libéré

Une œuvre magistrale, sidérante, un uppercut théâtral où se conjugue violence, incandescence, beauté, tortures et barberies.

L’Oeil d’Olivier

Une adaptation essentielle, magistrale.

Arts mouvants

Un moment d’une très grande intensité qui permet la découverte d’un théâtre où le corps exulte et l’émotion explose !

Fou d’art

Je n'ai jamais vu de spectacle aussi brut, charnel et poignant. C'est une claque. Implacable.

Ce soir sur scène

Puissant, Sensuel, Explosif, Magnifique.

critiquetheatreclau.com

Explicite, limpide, cruel, brutal mais par-dessus tout d’une extrême beauté !

Le monde du ciné

Engagée, chorégraphiée et graphique, cette sublime version de « Tom à la Ferme », portée par des comédiens magistraux, bouscule autant qu’elle séduit le spectateur. Une grande réussite !

L'essentiart

C’est d’une âpre beauté sans apprêt et, oui, c’est à pleurer.

Un fauteuil pour l'orchestre

L'un des spectacles les plus saisissants de cette saison 2022/2023 (...) Il est urgent de courir voir ce spectacle exceptionnel dont le Théâtre Paris Villette ne peut qu'être fier d'en être l'hôte.

Retardataire chronique(s)

Récit bouleversant, un grand moment de théâtre.

Paris la douce

Une expérience théâtrale de ce genre est rare et confine au sublime.

Culture Tops

Une pièce bouleversante sur le deuil, le mensonge et bien sûr l’homophobie, dont il a subit les foudres, et qui atteint de tristes records au Brésil.

Revue Bancal

Une mise en scène grandiose pour un spectacle incandescent qui fera date.

Froggy's Delight

En vidéo

Générique

texte Michel Marc Bouchard / traduction Armando Babaioff / mise en scène Rodrigo Portella / avec Armando Babaioff, Soraya Ravenle, Gustavo Rodrigues, Camila Nhary / scénographie Aurora dos Campos / lumières Tomás Ribas / costumes Bruno Perlatto / musique Marcello H. / chorégraphie Toni Rodrigues
© Victor Novaes ou Roberto Peixoto


sur une idée originale de Armando Babaioff | quadrovivo / design graphique et communication : Victor Novaes, diffusion : Séverine André-Liebaut, presse : Jean Philippe Rigaud et Nathalie Gasser, direction de production : Sérgio Saboya et Silvio Batistela | Galharufa Produções, administration de production : Lison Bellanger – EPOC productions / Tom na Fazenda a été publié au Brésil, en portugais, par Editora Cobogó en 2018.

P

avec le soutien de l’ONDA – Office national de diffusion artistique.

lauréats du programme de résidences internationales Ville de Paris aux Récollets

en partenariat avec TÊTU

 

Réserver

adultes / ados (déconseillé -16 ans)

Dates

  • mars
    • Jeudi 9 à 20h00
    • Vendredi 10 à 19h00
    • Samedi 11 à 20h00
    • Dimanche 12 à 15h30
    • Mardi 14 à 20h00
    • Mercredi 15 à 20h00
    • Jeudi 16 à 20h00
    • Vendredi 17 à 19h00
    • Samedi 18 à 20h00
    • Dimanche 19 à 15h30
    • Mardi 21 à 20h00
    • Mercredi 22 à 20h00
    • Jeudi 23 à 20h00
    • Vendredi 24 à 19h00
    • Samedi 25 à 20h00
    • Dimanche 26 à 15h30
    • Mardi 28 à 20h00
    • Mercredi 29 à 20h00
    • Jeudi 30 à 20h00
    • Vendredi 31 à 19h00
  • avril
    • Samedi 1 à 20h00
    • Lundi 3 à 20h00 | supplémentaire !
    • Mardi 4 à 20h00 | supplémentaire !
    • Mercredi 5 à 20h00 | supplémentaire !

Durée

2h

Salle

Grande Salle

Tarif A

PLEIN

20 €

RÉDUIT

15 €

JEUNES – 30 ans / étudiants

12 €

GROUPES

8 € / 9 €
Détail des tarifs

Autour du spectacle

Le bar / restaurant du théâtre est ouvert 1h avant et après chaque représentation.