Antioche


Sarah Berthiaume

Martin Faucher (Théâtre Bluff)

21 - 25 mai

adultes / ados

Théâtre

DURÉE : 1h15 • Grande Salle

Vous pouvez également réserver vos places par téléphone au 01 40 03 72 23 ou par mail à l’adresse resa@theatre-paris-villette.fr

Dates

mardi 21 mai à 20h
mercredi 22 mai à 20h
jeudi 23 mai à 19h
vendredi 24 mai à 19h
samedi 25 mai à 19h


Jade fait des listes et des rencontres sur Internet pour essayer de trouver un sens à sa révolte. Antigone, sa meilleure amie morte dans une pièce écrite il y
a 2500 ans, essaie désespérément de faire jouer sa tragédie à la troupe de théâtre de l’école. Inès, la mère de Jade, erre comme un fantôme dans leur maison
de banlieue. Antioche, c’est l’histoire de trois filles emmurées vivantes qui décident de fuir vers l’avant. Et surtout, d’une rencontre improbable dans la ville d’Antioche, en Turquie, là où tout pourrait encore changer.

« On pense que le monde évolue, mais c’est aussi pire qu’il y a 2500 ans. T’es mieux de marcher les fesses serrées pis de te conformer aux règles de la Cité sinon, bang, on t’emmure. C’est pas juste. » Antigone, Antioche

« Loin d’une rage dévorante et des lieux communs de la rébellion adolescente, la révolte que Sarah Berthiaume raconte avec sensibilité et humour dans Antioche prend au sérieux la déroute d’une jeunesse en quête de sens et souligne avec inventivité que la situation n’est pas nouvelle. » Le Devoir (Québec)

« Sarah Laurendeau campe une Antigone particulièrement solide, mêlant rage et légèreté. (…) Les élèves venus en groupes ne s’y sont pas trompés : leur ovation avait la force d’une clameur. » JEU, revue de théâtre

« Antioche est une réussite tant dans sa forme que dans son propos. L’autrice maîtrise à merveille l’art du récit théâtral, la transposition et le choix des mots qui se déposent dans notre imaginaire. Ses trois personnages féminins […] sont bien écrits et interprétés, au point qu’ils reflètent nos doutes, nos révoltes intimes et nos drames personnels face aux injustices de la vie. » La Presse

texte Sarah Berthiaume / mise en scène Martin Faucher / distribution Sharon Ibgui, Sarah Laurendeau, Mounia Zahzam / scénographie Max-Otto Fauteux / éclairages Alexandre Pilon-Guay / musique originale Michel F. Côté / costumes Denis Lavoie / maquillage et coiffure Angelo Barsetti / vidéo Pierre Laniel / assistance à la mise en scène Emanuelle Kirouac-Sanche / direction technique Karl-Émile Durand et Francis Vaillancourt-Martin

production : Théâtre Bluff, en partenariat avec Le Préau – Centre Dramatique Régional de Vire, Théâtre La Rubrique – Saguenay (Québec) / résidence d’écriture : Théâtre La Rubrique – Saguenay (Québec) / créé en résidence au Théâtre Denise-Pelletier (Montréal)

© Marie-Andrée Lemire

Le texte est publié aux Éditions de Ta Mère.

tarifs

PLEIN

16 €

REDUIT demandeurs d’emploi, intermittents, partenaires, +60 ans, situation de handicap, CE, familles nombreuses, minima sociaux

12 €

JEUNES -30 ans / étudiants

10 €

ENFANTS -12 ans

8 €

GROUPES collèges-lycées

8 €

GROUPES maternelles-élémentaires/champ social

5 €