Des hommes en devenir


Emmanuel Meirieu

d'après Bruce Machart

23 mai - 10 juin

adultes / ados

made in TPV | Théâtre

DURÉE : 1h30 • Grande Salle

Vous pouvez également réserver vos places par téléphone au 01 40 03 72 23 ou par mail à l’adresse

resa@theatre-paris-villette.fr

Dates

mardi 23 mai à 20h
mercredi 24 mai à 20h
jeudi 25 mai à 20h
vendredi 26 mai à 19h
samedi 27 mai à 20h
dimanche 28 mai à 16h
mardi 30 mai à 20h
mercredi 31 mai à 20h
jeudi 1er juin à 20h
vendredi 2 juin à 19h
samedi 3 juin à 20h
dimanche 4 juin à 16h
mercredi 7 juin à 20h
jeudi 8 juin à 20h
vendredi 9 juin à 19h
samedi 10 juin à 20h
| relâche les 29 mai, 5 et 6 juin

Avertissement au spectateur. Pour les personnes sujettes à l’épilepsie : effets stroboscopiques durant 10 secondes.


Ils vivent parmi vous. Sans le savoir, vous les avez peut-être déjà croisés. Sur une aire d’autoroute, un parking de motel, au volant sur un périphérique la nuit. L’espace d’un instant, vos regards et vos vies se sont croisés. Vous ne vous rappelez ni de leurs voix, ni de leurs visages, mais vous les avez déjà rencontré. Ils vivent au milieu de nous. Ils s’appellent Tom, Dean, Ray, Sean, Vincent… Ils sont aide soignant, vendeur démarcheur, coursier… Ils partagent la même douleur : être hanté par un enfant, un ami, un amour disparu. Tom ne parle plus à son fils depuis longtemps. Dean n’a plus touché une femme depuis douze ans, depuis son accident. La femme de Vincent vient de perdre leur bébé. Sean a soixante ans maintenant et recherche la fille qu’il a aimé enfant. Tous ont éprouvé la perte irrémédiable. Tous ressentent le manque comme une famine. Aujourd’hui, ils vont interrompre le mouvement continu pour regarder leur vie en face. Aujourd’hui, leurs destinées vont se croiser et leurs vies changer à jamais.

Six témoignages qui ont la dimension de leur colère, de leur douleur et de leur courage, pour nous aider à vivre avec nos morts, nos absents, nos disparus. Six hommes qui n’ont pas peur de garder un peu de tendresse au fond de leurs poitrines pour venir l’exposer au grand jour. Un spectacle comme une vague de chaleur et d’humanité.

« Je voulais qu’elle hurle encore, qu’elle hurle jusqu’à faire tomber le plâtre des murs. Je voulais qu’elle hurle jusqu’à ce que le silence soit impossible, à tout jamais. Vas-y. Libère-toi. Vas-y : CRIE. » Des hommes en devenir

 

ACCESSIBILITÉ
malvoyant
À partir de la représentation du 1er juin, et jusqu’à la dernière, Des Hommes en Devenir est accessible aux spectateurs aveugles et malvoyants : des programmes détaillés (caractères agrandis, braille) sont mis à disposition grâce au soutien de la Mairie de Paris et de l’association Accès Culture.

Visite tactile (gratuite sur réservation) – Jeudi 1er juin, à 18h30
Rencontre avec le metteur en scène (gratuite sur réservation) – Vendredi 9 juin, à l’issue de la représentation

Informations et réservations : 01 40 03 72 23 resa@theatre-paris-villette.fr
Tarif réduit pour les spectateurs déficients visuels : 15 €, et 12 € pour les moins de 30 ans

« Ils ont des micros. Ils n’ont que leur corps, leur voix, leur regard, la transe imperceptible qui les fait palpiter (…) Les cinq interprètes sont d’une pudeur profonde. C’est leur secret. » – Armelle Heliot, Le Figaro

« Une pure merveille. (…) Qui mieux que le théâtre, à ce point de vérité et de fièvre poétique, dit notre « famine » d’amour, de compassion et de fraternité. » – Philippe Chevilley, Les Échos

« C’est glaçant mais brillant. » – Gérald Rossi, L’Humanité.fr

« Un moment d’une grande intensité émotionnelle (…) Un travail très puissant, audacieux. » – Armelle Héliot, Le Figaro.fr

« Un uppercut théâtral dans tous les sens du terme qui dépasse tous les codes de la mise en scène, du témoignage et du jeu. Absolument indispensable. » – Claire Bonnot, Vanity Fair

« Une époustouflante analyse de la condition humaine. » – Catherine Robert, La Terrasse

« Choquant mais magistral. » – Hadrien Volle, Sceneweb

« Un dur et bel instant de vérité: ça vous prend aux tripes. » – Laure Monnier, Culture Tops

A ne pas manquer – Marie Du Boucher, Les 5 Pièces

« D’une grande beauté. » – Victoria Fourel, Un fauteuil pour l’orchestre

« Emmanuel Meirieu et ses comédiens restituent avec un exceptionnel talent l’univers de Bruce Machart. » – Philippe Person, Froggy’s Delight

« Un spectacle dont on sort sonné mais qu’on aurait tort de ne pas recommander. » – Joshka Schidlow, Allegro Théâtre

« Les spectateurs sont suspendus au souffle de chaque interprète. » – Simone Alexandre, Theatrauteurs

« Emmanuel Meirieu, donne chair, vie et humanité, à ces “hommes en devenir ” (…) Un spectacle fort » – Jean Chollet, Webthéâtre

« Un théâtre dense et bouleversant, douloureusement beau, tristement humain, qu’il ne faut surtout, surtout pas rater. » – Véronique B., Théâtr’elle

« Une expérience bouleversante, chaleureuse et infiniment teintée d’humanité. » – Sonia Bos-Jucquin, ThéâToile

« Cinq témoignages indispensables pour ne pas désespérer de l’espèce humaine. » – Mireille Davidovici, Théâtre du blog

« Un beau spectacle dans la force et l’émotion, à la tendresse brute et percutante. » – Le Petit Rhapsode

« Je suis de ces autres qui ont quitté la salle sans pouvoir dire un mot, sonnés par ce qui avait eu lieu et qui excède la notion de spectacle pour atteindre celle de processus actif. » – Joelle Gayot

— — — — — — — — — — 

JEUNESSE CRITIQUE !

Le Théâtre Paris-Villette donne la parole à ses jeunes spectateurs ! Les élèves de 1ère L du Lycée Charles de Foucault (Paris 18e) posent leurs regards de JEUNESSE CRITIQUE sur le spectacle Des hommes en devenir.

« J’ai touché de mes doigts d’enfant leurs paupières qui cachaient des larmes trop longtemps retenues. La force qui les portait j’aurais voulu l’avoir. J’ai envié leur compréhension face à ce qui constitue maintenant une partie de leur histoire d’homme. » Anaïs

 « Les larmes dans leurs yeux sont parvenues jusqu’aux nôtres, comme s’ils nous ouvraient leur coeur, afin que nous puissions en comprendre la mécanique, et partager leur douleur le temps de la pièce ». Armelle

« Ça nous fait réfléchir, Ça nous fait grandir. Ça nous fait comprendre que la vie ne tient qu’à un fil. » Aurélie

« Ce spectacle est intense et bouleversant grâce à une mise en scène formidable et des comédiens excellents, qui nous captivent du début à la fin de la pièce. » Delphine

« Nous conseillons cette pièce car les lumières, les musiques, les jeux des acteurs étaient vraiment incroyables. Nous avons rarement vu un jeu d’acteur aussi bon. » Nina, Juliette et Myrtille

« Un spectacle bouleversant et humain, conseillé aux adultes et aux adolescents. (…) Une pièce qui fait réfléchir sur le sens de la vie. » Maud

« Notre esprit est emporté par ces récits poignants » Sarah

« Je n’ai pas pleuré, Toute mon âme a coulé » Sonia

« Les mots ne suffisent pas pour vous illustrer la complexité de mes émotions, de mes pensées. Je peux juste vous dire d’allez voir, d’allez entendre pour ensuite devenir. » Tara

LIRE TOUTES LES CRITIQUES

d’après le roman de Bruce Machart / mise en scène, adaptation Emmanuel Meirieu / collaboration artistique, co-adaptation Loïc Varraut / costumes, création visuelle des personnages Moïra Douguet / Musique originale Raphaël Chambouvet / Son Raphaël Guénot / Lumière, décor et vidéo Seymour Laval, Emmanuel Meirieu / Avec Stéphane Balmino, Jérome Derre, Xavier Gallais, Jérome Kircher, Loïc Varraut / Traduction François Happe/ Editions Gallmeister

© Emmanuel Meirieu

production : Bloc Opératoire / coproduction : Comédie De l’Est – Centre dramatique national, Comédie Poitou-Charentes Centre Dramatique National, Scène Nationale de Chateauvallon, Centre de production des Paroles Contemporaines – Aire Libre / Avec le soutien de Région Rhône-Alpes et de la Ville de Lyon / La compagnie Bloc Opératoire est conventionnée par le Ministère de la Culture D.R.A.C. Rhône Alpes. Emmanuel Meirieu et Loïc Varraut sont artistes associés à La Comédie de l’Est, Centre Dramatique National.

tarifs

PLEIN

20 €

REDUIT demandeurs d’emploi, intermittents, partenaires, +60 ans, situation de handicap, CE, familles nombreuses.

15 €

JEUNES -30 ans / étudiants

12 €

ENFANTS -12 ans

8 €

GROUPES scolaires / périscolaires / champ social / minima sociaux

8 €