VIS-À-VIS #2


Temps fort de la création artistique en milieu carcéral

26 - 28 janvier

adultes/ados

Festival | installations vidéo | Marionnettes | musique | Théâtre

DURÉE : (voir selon spectacle) • Grande Salle

Vous pouvez également réserver vos places par téléphone au 01 40 03 72 23 ou par mail à l’adresse

resa@theatre-paris-villette.fr

Dates

vendredi 26 janvier à 19h
samedi 27 janvier à 19h
dimanche 28 janvier à 15h30

+ installations vidéo
— L’Oeil de Clairvaux : ouvert en accès libre 1h avant et après les représentations
— Antiportraits, Réau : projections vendredi et samedi à 18h15 et 21h45 / dimanche à 14h45 et 17h


Temps fort de la création artistique en milieu carcéral, le festival VIS-À-VIS est de retour pour sa deuxième édition ! Pendant trois jours, artistes professionnels et personnes détenues se réuniront au Théâtre Paris-Villette pour présenter leurs créations. Une rencontre entre l’intérieur et l’extérieur synonyme de partage pour une programmation unique et essentielle.

VEN 26 – 19H

ENFIN UNE COMÉDIE !
L’Indicible Compagnie / Centre pénitentiaire sud-francilien
théâtre – 40 min
« Nous voulons rire et faire rire », cette « plaisanterie en un acte », adaptation de L’Ours de Tchekhov parle de deuils, d’amours, de possibles recommencements…

avec les participants détenus du centre Pénitentiaire sud-francilien (présents au plateau : Georgeta et Bruce / voix enregistrées : Dom., Shure, Marixol, Miloud, Mohamed / caisse claire : Nadir ) / mise en scène Sandrine Lanno / collaboratrices artistiques Paola Comis, Isabelle Mateu et Mélanie Menu / créateur lumière Xavier Hollebecq / enregistrement de la pièce radiophonique: Yolande Decarsin / montage son Fanny Martin / régie son Hélène Ollivier / administratrice Fanélie Honegger
Projet mené en partenariat avec la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France, le pôle culture du SPIP de Seine-et-Marne, le Département de Seine-et-Marne, la commune de Réau et la commune de Combs-la-Ville.

JE CRIE TON NOM
Théâtre du Menteur / Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis
concert de mots – 50 min
Oratorio polyphonique contemporain sur le thème de la liberté ; celle qui vient à manquer, qu’on appelle dans un cri ou un silence, celle que l’on fantasme et qui nous fait vibrer.

textes écrits par les participants détenus de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, Paul Éluard et François Chaffin /avec les participants détenus de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis / mise en voix François Chaffin / composition et musique sur scène Nicolas Verger et Olivier Métayer (groupe Appat203) / réalisation des capsules sonores Céline Liger / administration du projet Clément Pichard

Projet mené en partenariat avec le pôle culture du SPIP de l’Essonne, la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France, la région Île-de-France, le conseil départemental de l’Essonne, la maison d’arrêt des hommes de Fleury-Mérogis, le Théâtre Paris-Villette et la fondation « Un monde par tous ».

SAM 27 – 19H

FAHRENHEIT 451
Compagnie Zaï / Studio Bretzel-Lab / Maison d’arrêt des Hauts-de-Seine théâtre
marionnettes 35 min
Dans une société où le livre est interdit, Montag, pompier modèle, est chargé de les brûler. Mais un jour, une rencontre va allumer un feu intérieur en lui.

avec les participants détenus de la maison d’arrêt des Hauts-de-Seine / mise en scène et ateliers de jeu Arnaud Préchac / création visuelle et ateliers de marionnettes Florence Garcia / écriture sonore et ateliers son Nicolas Judelewicz / éclairage Romain Le Gall

Production Compagnie Zaï / Projet mené en partenariat avec le SPIP de Nanterre et la maison d’arrêt des Hauts-de-Seine. Avec le soutien de l’association Wake up Café, changer leur regard, changer notre regard, de la fondation Meyer, de la fondation EMPANDA, de la SACEM et de la DISPP.

LES FLIBUSTIERS DU QLASSIK
Ménélik / Orchestre de chambre de Paris / Centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin
musique rap/classique 45 min
Projet de création musicale et textuelle dirigé par l’artiste Ménélik. Bach, Glass, Purcell, Pachelbel ou encore Della Valle prêteront leurs compositions pour l’occasion.

avec Ménélik, Medhi, Salem, Mozart (chanteurs/compositeurs) / Franck Della Valle, Raphaël Aubry (violons), Claire Parruitte (alto) et Sarah Veilhan (violoncelle)

Projet mené en partenariat avec l’Administration Pénitentiaire, le SPIP 77 Seine-et-Marne (antenne de Meaux), l’Orchestre de chambre de Paris, KRMA Prod et la Fondation Meyer.

DIM 28 – 15H30

ANTIGONE
Olivier Py et Enzo Verdet / Centre pénitentiaire Avignon – Le Pontet

théâtre – 50 min
Avec Antigone, la question de l’homme est mise au centre de la cité, débattue et irrésolue. Elle est la survivante de toutes les tragédies et nous suivons sa parole pour comprendre notre condition.

avec les participants détenus du centre pénitentiaire Avignon – Le Pontet / texte de Sophocle et traduction de Florence Dupont / mise en scène Olivier Py et Enzo Verdet

production : en partenariat avec le Festival d’Avignon et le Service pénitentiaire d’insertion et de probation du Vaucluse / soutien : Fondation M6. Spectacle créé le 10 juillet 2017 au Centre pénitentiaire Avignon-Le Pontet dans le cadre des ateliers théâtre menés par Olivier Py et Enzo Verdet pour le Festival d’Avignon

+ INSTALLATIONS PERMANENTES

L’ŒIL DE CLAIRVAUX – CARCÉROSCOPE I
Marion Lachaise / Maison centrale de Clairvaux
installation vidéo (salle bleue)
— ouvert en accès libre 1h avant et après les représentations

ANTIPORTRAITS, RÉAU  – CARCÉROSCOPE II
Marion Lachaise / Centre pénitentiaire sud-francilien
installation vidéo (40 min – salle blanche)
— projections vendredi et samedi à 18h15 et 21h45 / dimanche à 14h45 et 17h

Les « carcéroscopes » présentent des femmes et des hommes détenus aux visages transfigurés. Ces « antiportraits » vidéo, issus d’ateliers collectifs conçus par Marion Lachaise, donnent à voir une humanité dépouillée de ses apparences sociales dont la voix résonne puissamment.

L’ŒIL DE CLAIRVAUX – CARCÉROSCOPE I
avec Djamel, Stanley, Akim, Neimo, François, Dumè et Jean-Pierre

en partenariat avec la VRAC (Vitrine régionale d’art contemporain) de Millau. L’Œil de Clairvaux (éditions Trans Photographic Press) a reçu le soutien du ministère de la Culture – secrétariat général, département de l’éducation et du développement artistiques et culturels / Direction régionale des affaires culturelles Grand-Est ; de la direction de l’administration pénitentiaire – ministère de la Justice, de l’association l’Îlot, de l’association Scopique Studio.

ANTIPORTRAITS, RÉAU  – CARCÉROSCOPE II
avec Bernadette, Krysia, Babou, Marixol, Djanet, Mya, Ingrid et Coco

Le projet « Antiportraits » est mené avec les femmes du centre pénitentiaire sud-francilien grâce au soutien du fonds de dotation InPACT – Initiative pour le partage culturel. Il bénéficie du soutien du fonds de dotation du Barreau de Paris Solidarité ; du ministère de la Justice – Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation de Seine et Marne, Direction interrégionale des services pénitentiaires de Paris ; du ministère de la Culture – Secrétariat général, Service de la Coordination des Politiques Culturelles et de l’Innovation, Département de l’Éducation et du Développement Artistiques et Culturels – Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Île-de-France, Service du développement et de l’action territoriale ; de la Fédération Léo Lagrange ; de la Fondation Îlot Avenir ; de l’association Scopique Studio.

LOGO MJ MC logo paris quadri

tarifs

Tarif unique

5 €