L’Ombre de la baleine


Mikael Chirinian

18 JANVIER - 11 FÉVRIER

adultes / ados

made in TPV | Théâtre

DURÉE : 1h15 • Salle Blanche

Vous pouvez également réserver vos places par téléphone au 01 40 03 72 23 ou par mail à l’adresse

resa@theatre-paris-villette.fr

Dates

mercredi 18 janvier à 20h45
jeudi 19 janvier à 20h45
vendredi 20 janvier à 20h45
samedi 21 janvier à 20h45
mardi 24 janvier à 20h45
mercredi 25 janvier à 20h45
jeudi 26 janvier à 20h45
vendredi 27 janvier à 20h45
samedi 28 janvier à 20h45
mardi 31 janvier à 20h
mercredi 1er février à 20h
jeudi 2 février à 20h
vendredi 3 février à 20h
samedi 4 février à 20h
dimanche 5 février à 16h
mardi 7 février à 20h
mercredi 8 février à 20h
jeudi 9 février à 20h
vendredi 10 février à 20h COMPLET
samedi 11 février à 20h COMPLET


Après Rapport sur moi et La liste de mes envies, Mikael Chirinian s’inspire de Moby Dick pour nous entraîner dans les eaux troubles des rapports familiaux.

« Je me suis lancé dans l’adaptation de ce «  morceau »  de la littérature américaine comme on part en mer. Quelque chose de surprenant s’est alors produit, plus j’avançais dans l’histoire, plus le regard d’Ismael m’apparaissait familier; plus je travaillais, plus je reconnaissais l’obsession et la rage du capitaine Achab à s’évader de sa propre muraille… La monstrueuse baleine blanche, je la connaissais bien, elle me menaçait depuis des années. Ce combat s’avérait  beaucoup plus personnel que je ne l’avais prévu. C’était mon histoire qui se jouait sur ce bateau. »

« En plongeant dans Moby Dick c’est l’ombre de mon enfance qui m’est apparue. » Mikael Chirinian

« Avec beaucoup d’humour et de délicatesse le spectacle de Mikaël Chirinian nous emmène dans un voyage tourmenté, émouvant et lumineux. » Armelle Héliot, LE FIGARO

« Un spectacle sensible et plein d’humour sur les souvenirs et l’enfance. (…) Le voyage est poétique, émouvant et surtout (paradoxalement) très drôle. A ne manquer sous aucun prétexte ! » Elsa Pereira, TIMEOUT

« Élégant, percutant et sensible (…) Un bijou à aller voir d’urgence. » Amélie Blaustein Niddam, TOUTELACULTURE

« Une pièce initiatique et drôle sur les blessures d’enfance, dont on sort ému et regonflé à bloc. » Julien Vallet, RHINOCEROS

« Un moment de poésie et une ode à la tragédie sublime de l’enfance. » Cécile Feuillet, I/O GAZETTE

« Avec maîtrise et sensibilité, Mikael Chirinian retrace un parcours cathartique qui s’ouvre sur la résilience et l’espérance. »  MM, FROGGY’S DELIGHT

« Un spectacle lumineux, drôle, plein d’émotion. » Julie Lossec, THEATREACTU

« L’Ombre de la baleine est un seul en scène d’une grande beauté et d’une infime profondeur à ne manquer sous aucun prétexte. » Moussa Kobzili, LE CORYPHEE

« Mikael Chirinian joue tous les rôles, passant de l’un à l’autre, avec une aisance talentueuse. » Robert Bonnardot, SORTIES À PARIS

— — — — — — — — — — 

LES PETITS JOURNALISTES !

Le Théâtre-Paris-Villette donne la parole à ses jeunes spectateurs ! Ils sont au collège ou au lycée ; ils posent leurs regards de PETITS JOURNALISTES sur L’Ombre de la baleine.

« Un spectacle teinté d’humour et un jeu d’acteur impressionnant, je vous conseille vivement cette pièce de théâtre ! » Ashya

« Le parcours de la famille est touchant, attachant, percutant, parfois terrifiant et même angoissant, nous sommes embarqués dans une histoire étrange mais touchante, indescriptible, pour laquelle tout terme pourrait convenir tellement elle est complexe malgré son apparente simplicité. » Côme

« Le comédien de L’Ombre de la baleine a su bluffer le spectateur par ses mots délicatement choisis et cette mise en scène originale. » Sarah

« Les émotions se dispersent pour mieux s’entrechoquer dans ce tourbillon de disputes, de frustration, mais également d’amour et de fragilité. Le talent de Mikael Chirinian impressionne tout du long de la pièce. C’est complexe, profond et émouvant. C’est de l’art. » Roxane

« Une interprétation théâtrale étonnante. En un mot : époustouflante ! […] Une pièce « thérapeutique » aspirant au renouveau et à la prise de conscience, au courage d’être qui nous voulons sans avoir peur. » Myrtille et Nina

« Vous partez dans cette pièce comme vous partez pour un long voyage en mer. Sublime. » Juliette

LIRE TOUTES LES CRITIQUES

très librement inspiré de Moby Dick d’Herman Melville / de et avec Mikael Chirinian  / mise en scène Anne Bouvier / co-auteur Océanerosemarie / musique Pierre-Antoine Durant / scénographie Natacha Markoff  / lumières Denis Koransky / création marionnette Francesca Testi / chorégraphie Moustapha Ziane

crédit photo : dessin Olivier Flandrois / Photo WilliamK

Production : Théâtre Paris-Villette, Matrioshka Productions et On va pas se mentir

Contact Diffusion Matrioshka , Xavier : xavier@matrioshka.fr 06 01 13 35 98

tarifs

PLEIN

16 €

REDUIT demandeurs d’emploi, intermittents, partenaires, +60 ans, situation de handicap, CE, familles nombreuses, minima sociaux

12 €

JEUNES -30 ans / étudiants

10 €

ENFANTS -12 ans

8 €

GROUPES collèges-lycées

8 €

GROUPES maternelles-élémentaires/champ social

5 €