Verte


Marie Desplechin

Léna Bréban

21 février – 3 mars

dès 8 ans

création 2019 | Magie | Théâtre

DURÉE : 1h • Grande Salle

Vous pouvez également réserver vos places par téléphone au 01 40 03 72 23 ou par mail à l’adresse

resa@theatre-paris-villette.fr

Dates

vendredi 22 février à 19h
samedi 23 février à 17h
dimanche 24 février à 15h30
mardi 26 février à 14h30
mercredi 27 février à 14h30
jeudi 28 février à 14h30
vendredi 1er mars à 19h
samedi 2 mars à 17h
dimanche 3 mars à 15h30
—| séances scolaires : jeudi 21 à 14h30, vendredi 22 février à 10h


Verte a 11 ans et conçoit davantage d’inclination pour son camarade Soufi que pour la sorcellerie, la vocation familiale. Voilà qui agace sérieusement sa mère qui l’envoie chaque mercredi chez sa grand-mère, chargée de lui transmettre les rudiments du métier.
Bourré d’humour et traversé d’observations fines sur la pré-adolescence, ce roman de Marie Desplechin, presque un classique de la littérature jeunesse, pointe des questions fondamentales : qu’est-ce que devenir adulte ? Quel héritage nos parents nous lèguent-ils ? Mais aussi, comment se construire malgré son histoire familiale ?


samedi 23 février (à l’issue de la représentation)
rencontre philo parents/enfants « Derrière le rideau »
animée par Anne-Laure Benharrosh, professeure de littérature



 

TDV_HLMURS_2017    TDV_LOGO_E&J_2018

« Avec Verte, on a l’exemple d’un spectacle franchement réussi. Joyeux, joli, juste. (…) Tout plaît ici ! On crierait presque « bis ! » à la fin, tellement on s’amuse de bon coeur. » LE FIGARO

« Le roman de Marie Desplechin fourmillait de sorcellerie. C’est aussi le cas sur le plateau : la mise en scène réserve de nombreuses trouvailles magiques. C’est jubilatoire » FRANCE 3

« Pour ne pas effrayer les plus jeunes, metteuse en scène et scénographes ont fait le pari de l’humour et du merveilleux. Pari réussi lorsque le public, conquis, voit s’ouvrir sous ses yeux la caverne d’Anastabotte, pleine de bocaux, de chaudrons et de branchages. Verte est une belle sortie familiale à faire pendant les vacances d’hiver et, pourquoi pas, une façon de renforcer les liens entre les mères et leurs filles. » IO GAZETTE

« La metteure en scène Léna Bréban a truffé son spectacle d’effets de magie qui font rire ou hurler les gamins de l’assistance mais si le spectacle est créé pour le jeune public, il est tout aussi formidable pour les adultes. » LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

«  Cette adaptation (…) provoque de bout en bout le rire et l’émerveillement. » ALLEGRO THÉÂTRE

« Février peut être un mois déprimant. Mais si vous suivez nos conseils, vous irez, tout seul ou en famille (sincèrement) voir cette petite perle sur scène, et le mois deviendra tout de suite un peu plus magique. » THEATREACTU

«  Un régal d’humour et de malice. » LE PARIS DES LARDONS

Entretien avec Léna Bréban diffusé le lundi 25 février sur France Bleu

«  Pleine d’intelligence, cette réjouissante adaptation fourmille d’idées bien vues. On se régale ! » HIER AU THÉÂTRE

« Quelle chance pour les mioches de voir un spectacle si bien ficelé ! » ALORS ?

«  Dans la salle les bambins n’en perdent pas une miette, nous non plus. » WEBTHEATRE

d’après Marie Desplechin / 
mise en scène Léna Bréban
 / collaboration artistique Alexandre Zambeaux / adaptation Léna Bréban & Alexandre Zambeaux
 / avec
 Rachel Arditi, 
Céline Carrère, 
Pierre Lefebvre, Julie Pilod / 
scénographie Emmanuelle Roy
 / magie Abdul Alafrez, Thierry Collet
 / musique et création sonore Victor Belin, Raphaël Aucler / lumières Jean-Luc Chanonat
 / costumes Julie Deljéhier
 / régie générale Emmanuelle Phelippeau-Viallard / régie plateau (en alternance) Jessica Henot et Daniel Bachelier 

production : Espace des Arts, Scène nationale Chalon-sur-Saône / coproduction : Cie Ingaléo / Théâtre Paris-Villette
 / Soutien : Maison Jacques Copeau, Pernand-Vergelesses / Verte de Marie Desplechin, publié en 1996 à l’École des Loisirs / texte de présentation Maïa Bouteillet in Théâtre de la Ville saison 2018-2019

© Ellen Kooi – Courtesy Galerie Les Filles du Calvaire ou Julien Piffaut

tarifs

PLEIN

16 €

REDUIT demandeurs d’emploi, intermittents, partenaires, +60 ans, situation de handicap, CE, familles nombreuses, minima sociaux

12 €

JEUNES -30 ans / étudiants

10 €

ENFANTS -12 ans

8 €

GROUPES collèges-lycées

8 €

GROUPES maternelles-élémentaires/champ social

5 €