15 → 16 septembre 2022   Théâtre

66 jours

dans le cadre du festival SPOT #9

Théo Askolovitch

Accueil » Spectacle » 66 jours

Seul en scène, un jeune homme raconte, jour après jour, le cancer qui l’a envoyé à l’hôpital.

Il rit pour faire semblant de ne pas avoir peur, il parle trop fort pour dompter sa colère. Pourquoi lui ? Il rudoie sa famille mais la garde tard le soir. Il se souvient de sa mère qu’une maladie lui a arraché. Il espère qu’une victoire de l’équipe de France en Coupe du monde le soignera aussi bien que ses chimiothérapies. Il est drôle, quand il ne pleure pas.

durée : 1h10


Découvrez en première partie du spectacle, l’Avant-scène Ceux qui se sont évaporés  le 16 septembre à 18h30

LA PRESSE EN PARLE

Théo Askolovitch signe un texte bluffant de sincérité, d’humour, et d’espoir, qui nous transporte et dont l’incarnation donne la rage de vivre.

Télérama

Pépites d’humour brut. C’est une pulsion de vie qui anime Théo Askolovitch tout le long du spectacle.

Les Inrocks

Drôle, sensible et courageux. C’est épatant.

RTL

Un spectacle plein d’humour et d’humanité, qui met du baume au cœur.

Vanity Fair

Seul en scène drôle et émouvant.

L'Obs

Un spectacle nécessaire, un nom à retenir, une révélation à n'en pas douter !

Transfuge

Générique

de et avec Théo Askolovitch / collaboration artistique François Rollin et Ludmilla Dabo

© Virginie Meigné


production : Saiyan / coproduction : Comédie de Caen – CDN de Normandie / soutien : Théâtre Ouvert

Réserver

ados / adultes

REPRÉSENTATIONS

  • septembre
    • jeudi 15 à 20h00
    • vendredi 16 à 20h00

Tarif B+

PLEIN

15 €

RÉDUIT

12 €

JEUNES -30 ans / étudiants

10 €

ENFANTS -12 ans

8 €

GROUPES

8 € / 9 €
Détail des tarifs

AUTOUR DU SPECTACLE

Le bar / restaurant du théâtre est ouvert 1h avant et après chaque représentation.

SALLE

Salle Blanche